Exposition Visite Libre à Bonnieres sur Seine du 16 au 17 septembre 2017

Du

16 samedi septembre 2017

au

17 dimanche septembre 2017

10h00

Site Singer - Machines Farcot (Site Singer Village D'entreprises - Rn 13)

Plus d'infos sur l'exposition Visite Libre à Bonnieres sur Seine

L'exposition Visite Libre a lieu au dans le cadre des Journées du patrimoine Bonnieres sur Seine 2017.

Site Singer de Bonnières sur Seine

C'est à partir de 1851 que Jules Michaux créa divers petites industries et commerces dans le centre de Bonnières. L'activité industrielle, en ce lieu dit « la vallée » remonte aux années 1860 ou ce même Jules Michaux entreprit de distiller des schistes bitumineux puis du pétrole.

En 1907, la société Le Camphre » rachète à la société « Lille-Bonnières » puis Lille-Bonnières-Collombes le site de Bonnières-sur-Seine. La Société « le Camphre » à entrepris la construction des quatre bâtiments reliés entre eux par la suite par les Etablissements G. Leroy, nouvel acquéreur du site. Le bâtiment situé à l'ouest constitue la centrale électrique de l'ensemble du site.

Cette centrale électrique est constituée à l'origine de deux générateurs de courant continu entraînés par deux machine à vapeur Farcot, fabriquées à Saint-Ouen en 1906 et 1907.

C'est en 1934 que la Compagnie Singer racheta le site à l'entreprise afin d'y produire des machines à coudre et des moteurs électriques, dont le modèle 15 (dit 15 B pour Bonnières jusqu'en 1960) produit dans toutes les usines du groupe puis les « Starlet » jusqu'en 1986, date de la fermeture de l'entreprise qui devint Sinthec (moteurs électrique) jusqu'en 2015.

Aujourd'hui le site est devenu un village d'entreprises.

À la demande du propriétaire du village d'entreprise, la centrale électrique a été remise en état par les compagnons du Muséum de Mécanique Naturelle de Giverny.

Les machines à vapeur ont été remises en état de marche mais ne produisent pas d'électricité. Les dynamos ont été remplacées par des alternateurs par la Compagnie Singer. Deux groupes produisant du courant continu nécessaire au fonctionnement des ponts roulant ont été également installés par la Compagnie Singer en 1934.

La centrale électrique renferme également une importante collection de machines à coudre de marques divers dont plusieurs françaises du XIXe siècle.