Festival 50/1 : projection des documentaires "Looking for Ornette" et "Eliane Radigue, l'écoute virtuose" à Elancourt le 17 novembre 2017

17 vendredi novembre 2017

3is (4 Rue Blaise Pascal)

Prix: Gratuit

Plus d'infos sur Festival 50/1 : projection des documentaires "Looking for Ornette" et "Eliane Radigue, l'écoute virtuose" à Elancourt

L'Institut International de l'Image et du Son (3iS) à Elancourt s'associe cette année encore au festival du film documentaire 50/1 organisé par TV78 et de nombreux acteurs locaux à Saint-Quentin-en-Yvelines !

Pour cette 3ème édition, 3iS organise une projection ouverte à tous, étudiants et public extérieur, de deux documentaires vendredi 17 novembre à 14h :

--> "Looking for Ornette" de Jacques Goldstein

59' / 2016 / France / VOSTFR

Résumé : un fantôme hante le Jazz, ce fantôme c'est Ornette Coleman saxophoniste et compositeur de génie. Tout le monde s'accorde pour lui reconnaître une importance fondamentale et ce rayonnement dépasse le simple monde du jazz pour déborder sur la musique contemporaine et même le rock dans ce qu'il a de plus intellectuel et new-yorkais. Si cette importance ne lui est pas contestée, sa place par contre n'est pas visible.

C'est un film sur l'absence d'un maître à penser, sur son refus de ce statut. Sur l'ombre portée d'un personnage présent sur une scène mais qui a refusé d'entrer dans la lumière. Un personnage présent par son absence qui va se révéler par la parole de ses pairs, les musiciens, et par leur musique qui à un degré ou un autre porte la marque des expérimentations du maître.

--> "Eliane Radigue, l'écoute virtuose" d'Anaïs Prosaïc.

65' / 2012 / France / VOSTFR

Résumé : De 1967 à 2000, Eliane Radigue a composé une vingtaine d'oeuvres de musique électronique. Depuis 2001, elle a abandonné la composition sur synthétiseur analogique, pour se consacrer à un travail instrumental qui prolonge sans rupture esthétique son oeuvre électronique. Pour la compositrice qui a toujours travaillé seule, l'étroite collaboration avec les interprètes durant le processus de composition est une révélation.

En juin 2011 à Londres, The Spitalfields Summer Music Festival a rendu hommage à l'ensemble de son oeuvre : « la grande dame de la musique de sons continus » est accueillie avec enthousiasme par un public dont la moyenne d'âge est celle de ses petits-enfants...

Ensuite, vers 16h, un échange est prévu entre le public, les deux réalisateurs et Gilles Chantemerle professeur de 3IS spécialiste de la musique et du son.

Site web : http://www.50-1.fr